Troisième partie d'un article en 3 parties : première partie, deuxième partie

PARTIE IV : Exploiter le nouveau tableau

Comment voir les données importées ?
Dans le ruban Excel, allez dans Données > Outils de données > Accéder à la fenêtre Power Pivot.

Vous devriez voir l’écran suivant :

Encore une nouvelle partie d’Excel étonnante ? Grâce à Power Pivot, il est possible de charger des millions de lignes, de faire des calculs très très rapides qu’Excel ne proposait pas jusqu’alors.
Créer un tableau croisé dynamique
Pour notre besoin, nous allons faire très simple car nous allons juste créer un tableau croisé dynamique du nouveau tableau (Oui, ce sera simple !) pour l’insérer dans Excel. Dans le ruban, cliquez sur Accueil > Tableau croisé dynamique.

Puis dans la nouvelle fenêtre, sélectionnez « Nouvelle feuille de calcul ».

Vous devriez avoir l’écran suivant :

Vous pouvez identifier 3 zones :
Zone pour le tableau croisé dynamique dans la nouvelle feuille Excel ;
Requêtes et connexions que nous avons déjà vues ;
Champs de tableau croisé dynamique (TCD).
Analysons la troisième partie un peu plus :

Vous pouvez 3 tableaux. Ceux sans icônes correspondent aux tableaux que vous avez dans Excel (et non les requêtes créées). Le tableau avec l’icône correspond à celui qui a été ajouté dans le modèle de données, c’est-à-dire notre tableau avec recettes ET dépenses.
Ici, vous pouvez voir 4 zones qui vont permettre de créer notre tableau croisé dynamique. Nous allons les utiliser et vous pourrez voir comment elles fonctionnent.
Finaliser le tableau croisé dynamique
Avant de commencer, il faut savoir ce que nous voulons. Nous souhaitons donc créer un tableau de trésorerie (donc avec les valeurs en TTC) pour chaque catégorie de recettes ou dépenses et pour chaque mois de l’année.

Nous voyons donc que la valeur est toujours le TTC. Mettons donc le TTC dans la zone Valeur : cochez simplement le champ TTC du tableau Flux :

Vous pouvez voir que le champ a été automatiquement mis dans la bonne zone. Pour les lignes du résultat attendu, nous voyons d’abord RecDep puis Catégorie 1. Cochez donc RecDep puis cochez Catégorie 1 :

Les champs ont été automatiquement insérés dans la zone Lignes.
Il ne nous reste que les mois à ajouter : cochez la case « Date Valeur » car nous parlons en date de valeur pour la trésorerie. Pour rappel, la date de valeur correspond à la date de réalisation sur le compte bancaire (quel jour la transaction a été appliquée côté banque).

Lorsque vous cliquez sur la date de valeur, vous pouvez voir qu’Excel ajoute des nouveaux champs automatiquement (il a identifié une hiérarchie de date) : mois, trimestre et année. Décochez le trimestre et Date valeur. Vous obtenez le résultat suivant dans la feuille Excel :

Vous remarquez que les recettes apparaissent avant les dépenses. Cela est dû au fait que nous les avons numérotées car elles apparaissent dans l’ordre alphabétique.
Il ne nous reste plus qu’à mettre en forme.
Afficher par année puis mois les données
Afficher les données en euros
Afficher uniquement les flux qui ont été payés.
Afficher par année puis mois les données
Faites un clic-droit sur l’année, puis Développe/Réduire > Développer le champ entier.

Voici le résultat :

Afficher les données en euros
Faire un clic-droit sur n’importe quelle valeur numérique du tableau croisé dynamique puis Choisir Format de nombre.

Choisir ensuite le format monétaire, définir le nombre de décimale souhaitées, le format de la monnaie à afficher (ici  €) puis cliquer sur OK.

Résultat :

Ajouter des filtres sous forme de segment
Pour terminer, nous allons ajouter deux segments (des filtres graphiques) :
Payé
Date de valeur
Sélectionnez n’importe quelle valeur du tableau croisé dynamique puis allez dans le ruban, puis Analyse > Filtrer > Insérer un segment.

Choisissez ensuite Payé :

Vous pouvez ensuite déplacer et redimensionner ce segment.

Ici, j’ai ajouté des lignes en haut puis j’ai déplacé mon segment « Payé ».
Nous allons à présent ajouter le segment Date de valeur. Sélectionnez n’importe quelle valeur du tableau croisé dynamique puis allez dans le ruban, puis Analyse > Filtrer > Insérer un segment chronologique.

Puis choisissez Date de valeur.

Vous pouvez ensuite déplacer et redimensionner ce segment.

Conclusion

A présent, le tableau est terminé et vous pouvez cliquez sur les segments pour voir l’impact sur le tableau croisé dynamique.

Vous pouvez ensuite réaliser quelques mises en forme pour avoir un véritable tableau de bord. N'oubliez pas d'enregistrer votre fichier.
Lorsque vous ouvrirez votre fichier, même si les onglets recettes et dépenses ne sont pas présents, lancer Reedy TPE, ouvrez vos recettes et vos dépenses. Les deux tableaux vont automatiquement être créés ou mis à jour. Il vous suffit désormais d'aller dans le ruban, puis Données > Actualiser tout pour que votre tableau de bord soit mis à jour automatiquement. Tout ce que nous avons fait ne sera plus à faire et votre tableau de trésorerie sera toujours à jour.
En ajoutant un graphique et réalisant quelques mises en forme, vous pouvez créer ce type de tableau de bord:

Troisième partie d'un article en 3 parties : première partie, deuxième partie

Avez-vous trouvé votre réponse?