N1 - Effectif
Attention , il s'agit d'un effectif moyen équivalent temps plein. Si le ratio "FP / Effectif" (voir onglet analyse performance) sans qu'il y ait de raisons apparentes, et si on n'a pas
accès au fichier du personnel on pourra alors approcher le montant des effectifs en considérant une augmentation annuelle de "FP/Effectif" de 3%.
Ne pas oublier de prendre en compte  le ou les  dirigeant(s) dans l'effectif.
S'il y a des apprentis, on comptera 1/2 effectif par nombre d'apprenti.

N2 - Interim
Le coût de l'intérim est indiqué dans l'annexe 11 YU (personnel extérieur).
On indique le coût moyen de l'heure d'intérim, cela permettra de calculer automatiquement le nombre moyen d'intérimaire en équivalent temps plein. Si vous le connaissez pas, mettre "15" (taux moyen standard).

N3 - Comptes courants associés
S'agissant du "Compte Courant Associé Passif", il est généralement contenu dans la rubrique DV du passif "emprunt et dettes financières divers".
Lorsqu'il s'agit d'une dette à court terme, il arrive que ce montant soit intégré dans la rubrique  EA  du passif "Autres Dettes"; cette information complémentaire n'apparait pas dans l'annexe, elle nécessite que l'on ait accès aux comptes de l'entreprise : si on dispose  cette information, l'indiquer le cas échéant dans la rubrique adéquat "dont part des comptes
courants associés contenue dans les autres dettes", si on ne dispose pas cette information, ne rien indiquer dans la rubrique "dont part des comptes courants associés contenue dans les autres dettes".

N4 - Transfert de charge
Si vous avez accès à la balance générale, vous pourrez alors distinguer la part de transfert de charges qui concerne les frais généraux de celles qui concerne les frais de personnel.
Si vous n'y avez pas accès, mettre l'intégralité du transfert de charge en "frais généraux".

N5 - Salaire dirigeant
Si le salaire versé aux dirigeants ne correspond pas au montant normalement versé soit parce qu'il est en partie versé sous forme de dividendes, soit parce que le dirigeant se sous-paie volontairement, pour déterminer la performance d'exploitation en considérant le versement au dirigeant d'un salaire "normal" il importe d'indiquer dans cette rubrique l'écart entre le salaire annuel normal et le salaire versé. La prise en compte de cet écart aura pour effet d'augmenter le montant des frais de personnel du tableau SIG et de diminuer d'autant le résultat d'exploitation.

N6 - Effets escomptés non échus
Rajouter au montant des EENE compris dans l'annexe 11YS  le montant des créances avancées par le factor et les créances "loi dailly".

N7 - Leasing
Le remplissage de ces tableaux nécessite que l'on ait accès au tableau d'amortissement concernant chacun des investissements.
Lorsque le leasing est terminée, pour simplifier les calculs, on a supposé que la valeur d'achat des immobilisations est nulle ; Voir annexe leasing

N8 - BFR hors exploitation
Si l'on ne renseigne pas l'annexe seul les "dettes sur immobilisations" seront considérées  comme étant "hors exploitation".
La détermination du caractère "hors exploitation" nécessite que l'on connaisse la nature des créances et des dettes de l'entreprise. Si tel n'est pas le cas, ne pas remplir.

N9 - Autres charges externes incorporées
Il peut y avoir des charges externes (autres ques les matières premières et la sous-traitance) qui sont aussi incorporées dans le produits et dont le montant peut être considéré comme variant proportionnement à l'activité (frais de déplacement sur ventes et /ou achats de MP et de ST; fournitures de consommables….). Si leur poids est significatif, il peut être intéressant de les distinguer des frais généraux et de les intégrer dans le calcul de la marge brute. La détermination de ce montant nécessite que l'on est accès à la balance des comptes car ne figurant pas dans l'annexe de la liasse fiscale.

N10 - Crédit impôt recherche
Le crédit impôt est un soutien de la collectivité publique à la politique de recherche de l'entreprise. Il se matérialise par une diminution d'impôt.
Pour ne pas fausser l'analyse de la performance d'exploitation, on réintégre l'impact bénéfique du crédit impôt recherche dans le calcul du résultat d'exploitation.
Dans le même temps, on rajoute le montant du crédit impôts au montant de l'impôt sur le bénéfice . C'est l'objet de l'insertion du crédit impôt recherche dans cette rubrique.

Avez-vous trouvé votre réponse?